Deux grands mélodrames de Douglas Sirk

Réédition

Du 27 Mars au 04 Juin

Deux grands mélodrames de Douglas Sirk

Deux grands mélodrames de Douglas Sirk réédités en version numérique restaurée, TOUT CE QUE LE CIEL PERMET (1955) et LE SECRET MAGNIFIQUE (1954), sortiront respectivement le 27 mars et le 10 avril.

En 1954, Douglas Sirk, qui a déjà tourné une bonne dizaine de films à Hollywood, se voit confier par le producteur Ross Hunter la mise en scène du SECRET MAGNIFIQUE, remake du film du même nom de 1935 mis en scène par John M. Stahl d’après un roman de Lloyd Cassel Douglas (1877-1951), un ancien pasteur devenu écrivain. Universal choisit pour les rôles principaux Jane Wyman, qui est déjà une vedette confirmée, et Rock Hudson, appelé à devenir une star, et qui a déjà tourné sous la direction de Sirk deux films : Qui a donc vu ma belle ? (1952) et Taza, Fils de Cochise (1954).

Le public réserva un triomphe au SECRET MAGNIFIQUE qui marqua le début d’une série fameuse de mélodrames à succès tournés par Sirk pour Universal. Une autre production fut rapidement mise en chantier avec la même équipe (Ross Hunter, Douglas Sirk, Rock Hudson, Jane Wyman, ainsi que le chef-opérateur Russell Metty, un maître du Technicolor, et le compositeur Frank Skinner) : TOUT CE QUE LE CIEL PERMET. Les deux films sont cependant très différents : dans le premier on retrouve les personnages exceptionnels, « bigger than life », propres au genre du mélodrame, alors que TOUT CE QUE LE CIEL PERMET met en lumière des personnages ordinaires dont le destin bascule du fait de leur relation.

Calendrier des projections du 29 mai au 4 juin :

Vendredi 31 : 15h50 TOUT CE QUE LE CIEL PERMET