ADIEU POULET

Pierre Granier-Deferre

  • 1975
  • 01 : 31
  • Couleurs
  • 35 mm
Lino Ventura, Patrick Dewaere, Victor Lanoux, Julien Guiomar, Pierre Tornade, Françoise Brion, Claude Rich

Les hommes de main d’un candidat républicain, défenseur de l’ordre et de la morale. attaquent des colleurs d’affiches de gauche. L’un d’eux meurt. Un commissaire et un jeune inspecteur mènent l’enquête, avec des méthodes qui déplaisent fortement.

"On a beau connaître par cœur Adieu poulet (jusqu’à sa dernière réplique, qui donne son titre au film), on le revoit avec la même euphorie. Due en grande partie à l’épatant duo Ventura-Dewaere, qui semblent s’entendre comme larrons en foire, même quand, sur l’écran, ils sont brouillés. Mais pas seulement : on sent la joie du réalisateur et de ses scénaristes, Francis Veber et Jean Laborde, à saisir, dans leurs ambiguïtés, nos mœurs provinciales. Formidable séquence où Ventura éprouve un malin plaisir à donner la parole à un preneur d’otages, victime des magouilles locales, qui en profite, au mégaphone, pour insulter la crapule qui a réussi à se faire élire maire (Victor Lanoux). Quelques isolés, estimables, mais pas toujours inspirés comme Frédéric Tellier (L’Affaire SK1), ont tenté de prendre la relève. C’est dire combien Granier-Deferre et ses deux « poulets » restent précieux." Pierre Murat, Télérama