Le Convoi de la peur

Sorcerer

William Friedkin

  • 1977
  • 02 : 01
  • Couleurs
  • numérique 2K
Roy Schneider, Bruno Cremer, Francisco Rabal, Amidou

Dans une dictature sud-américaine, une compagnie pétrolière, en vue de combattre par explosion l’incendie d’un puits de pétrole, recrute quatre étrangers au passé trouble pour acheminer un chargement de nitroglycérine par camions, à travers une jungle épaisse et pleine de dangers…
Interdit aux moins de 12 ans.

D’après le roman de Georges Arnaud, le remake du Salaire de la peur de Henri-Georges Clouzot. «Œuvre-bascule, film-limite, Sorcerer l’est follement, jusque dans son essence qui porte l’élan du Nouvel Hollywood à un point de surchauffe et de nihilisme sidérants, entre opérations abstraites d’un réalisme halluciné et abandon éperdu aux éléments de la nature. » (Julien Gester, Libération, 12 juillet 2015)
« [Le tournage le plus difficile a été] Sorcerer. Il y avait énormément de scènes d'action très compliquées. On n'avait pas encore la possibilité d'utiliser des effets numériques. Tout ce qu'on voit dans le film, on a dû le faire, littéralement. La scène du pont, c'était quelque chose de complètement nouveau, qui n'avait jamais été fait avant. (…) Le plus difficile, c'était de parvenir à s’en sortir sans se mettre en danger de mort.» (W. Friedkin, Allociné.fr, propos recueillis par Léa Bodin)

Dans le même événement

William Friedkin