Le Procès

The Trial

Orson Welles

  • 1962
  • 01 : 59
  • Noir et blanc
  • numérique 2K
Anthony Perkins, Jeanne Moreau, Romy Schneider, Elsa Martinelli, Suzanne Flon, Orson Welles, Akim Tamiroff, Madeleine Robinson, Arnoldo Foà, Fernand Ledoux, Michael Lonsdale

Un matin, K est réveillé dans son lit par l’entrée impromptue d’inspecteurs dans son appartement. Il est rapidement submergé de questions et de remarques incongrues. Il finit par comprendre qu’il est inculpé, mais ne sait pas de quoi il est accusé. Sa vie bascule dès lors dans les méandres d’une instance judiciaire dont il ne comprend pas les règles. Laissé libre de ses mouvements, il court désespérément à la recherche de réponses, essaye de percer le mur infranchissable qui le sépare de la Loi.

De Charles Foster Kane aux personnages de Shakespeare (Macbeth, Othello), en passant par Michael O'Hara accusé d’un crime qu’il n’a pas commis (La Dame de Shanghai) et qui déclare qu’« Il est difficile d’être un homme libre, même quand on est innocent. Mon innocence éclate, mais, innocent ou coupable, cela ne veut rien dire », les personnages et les films de Welles sont empreints de cette notion de culpabilité. « S’il m’a été possible de faire ce film, c’est parce que j’ai fait des rêves récurrents de culpabilité toute ma vie : je suis en prison, je ne sais pas pourquoi. C’est quelque chose qui me touche de près. » (Olivier Bitoun, dvdclassik.com)
Adapter, en 1962, le roman emblématique de Franz Kafka offrit à Orson Welles une éclaircie dans sa carrière européenne. Alors que, depuis sa mise au ban de Hollywood, l’enfant terrible semblait voué aux tournages contrariés par les conditions chaotiques et les conflits de production et de distribution, voilà que les producteurs Salkind père et fils lui offraient la plus grande marge de manœuvre – montage compris – dont il eût joui depuis… Citizen Kane en 1941. (Benoît Smith, critikat.com)