Les nains aussi ont commencé petits

Auch Zwerge haben klein angefangen

Werner Herzog

  • 1970
  • 01 : 32
  • Noir et blanc
  • numérique 2K
Helmut Döring, Paul Glauer, Gisela Hertwig

Un groupe de nains confinés dans un asile sur une île se rebelle contre les gardes et le directeur dans un déchaînement de violence absurde qui finit par se retourner contre lui. En effet, le directeur du centre de redressement a décidé de mettre à l'écart Pepe, le leader d'un groupe de nains de moins en moins tenable. Ces derniers décident alors de se révolter contre tout, et menacent le directeur. Celui-ci est coincé dans sa maison car il est privé, par la faute des nains, de téléphone ainsi que de voiture. Malgré ses menaces et ses tentatives de retrouver le calme, les nains n'en font qu'à leur tête et vont même jusqu'au vouloir incendier sa maison.

Le début du film nous montre un des nains enfermé et en plein interrogatoire. L'histoire est racontée par celui-ci et on comprend au fur et à mesure pourquoi les nains se lancent dans de la violence gratuite. Le directeur, d'un côté, perdrait toute crédibilité à libérer son otage, Pepe. Mais, de l'autre, les nains sont bien décidés à sauver leur chef. Aucun ne peut céder et c'est ce qui pousse les nains à se révolter de plus en plus férocement. À la fin du film, le directeur finit par abandonner son bureau et laisser aux nains une emprise totale sur le camp.

"Ce genre de film est nécessaire. Il évite la systématisation dogmatique. Cinématographiquement c’est vraiment intéressant. Le film a un côté burlesque qui vient de la disproportion des objets avec la taille des nains. Les images de cruauté sont tout aussi fortes. Ce sont de grandes images de cinéma si on veut bien laisser de côté le jugement moral." Adrien Lozachmeur, aVoir-aLire

https://www.avoir-alire.com/les-nains-aussi-ont-commence-petits