PLUIE NOIRE

Kuroi ame

Shôhei Imamura

  • 1989
  • 01 : 58
  • Noir et blanc
  • numérique 2K
Miki Norihei, Yoshiko Tanaka, Kazuo Kitamura

Hiroshima – 6 Août 1945. La vie suit son cours, comme tous les jours. Un terrible éclair déchire le ciel. Suivi d’un souffle terrifiant. Et l’Enfer se déchaîne. Des corps mutilés et fantomatiques se déplacent parmi les amas de ruines. Au même moment, Yasuko faisait route sur son bateau, vers la maison de son oncle. Une pluie noire s’est alors abattue sur les passagers. Ils ne savaient pas, ils ne savaient rien Quelques années plus tard, les irradiés sont devenus des parias dans le Japon d’après-guerre.

"Le cinéaste lyrique de " la Ballade de Narayama " a regardé du côté d'Ozu pour filmer le plus difficile des sujets. Non pas le drame d'Hiroshima, même s'il est évoqué, mais la peur collective d'une mort annoncée. Adaptation en noir et blanc d'un roman d'Ibuse, vétéran des écrivains japonais, " Pluie noire " s'écoule lentement sur une musique de Toru Takemitsu." Le Monde