Une certaine rencontre

Love With The Proper Stranger

  • 1963
  • 01 : 40
  • Noir et blanc
  • numérique 2K
Steve McQueen, Natalie Wood, Edie Adams, Herschel Bernardi

Un jeune musicien new-yorkais immature et bohème, est un beau jour contacté par une vendeuse avec laquelle il a eu une aventure d’un soir et qu’il a oubliée. Elle lui annonce qu’elle est enceinte et le sollicite pour son aide afin de recourir à un avortement.

Par le réalisateur de Du Silence et des ombres, Un été 42, Un été en Louisiane.
« Incroyable performance de Steve McQueen» Critikat
« Comédie en clair-obscur où la gaieté doit se frayer un chemin dans la ville, Une certaine rencontre contient tout ce qu’on aime chez Mulligan, cinéaste sensible sans sensiblerie. Sa pudeur, sa connaissance intime des mouvements du cœur et son talent à faire évoluer physiquement ses personnages dans l’espace. Avec Natalie Wood et Steve McQueen, doux animaux sauvages, il joue sur du velours. Inquiets, affolés, remplis d’espoir ou déjà endurcis par les revers de la vie, leurs regards se croisent, se décroisent, plus explicites encore que leurs gestes d’affection à contretemps ou leurs dialogues mélancoliques et mordants. Un superbe couple, acidulé et soyeux. »
Guillemette Olivier-Odicino, Télérama

Fermerchargement des images
both

Salle Marilyn

Mardi
13 H 30

Salle Audrey

Jeudi
15 H 30