A SCENE AT THE SEA

Ano natsu, ichiban shizukana umi

Takeshi Kitano

  • 1991
  • 01 : 40
  • Couleurs
  • numérique 2K
Kurodo Maki, Hiroko Oshima, Sabu Kawahara

Un éboueur et sa petite amie, tous deux sourds-muets de naissance, s’aiment de façon indéfectible. Un matin, en ramassant les poubelles, il trouve une planche de surf abîmée. Décidé à devenir un champion, il entame un rude apprentissage.

Lorsque Takeshi Kitano s’attaque à la réalisation de son troisième long-métrage, c’est pour la première fois en tant que producteur. Lassé des échecs commerciaux qu’ont connu ses deux premiers films, boudés par les spectateurs nippons parce que trop éloignés de l’univers bariolé et
bavard dans lequel évolue habituellement le comique de télévision, Kitano choisit d’aller plus loin encore dans le contre-pied, en tournant avec deux parfaits inconnus, sur un bord de plage et sans dialogue, ce “mélodrame élégiaque” qui mêle plusieurs des préoccupations principales du cinéaste (le sport, l’amour, la mort), et met en avant une sensibilité artistique à fleur de peau. Magnifique!

Dans le même événement

Un été Japonais