LA GRANDE BELLEZZA

Paolo Sorrentino

  • 2013
  • 02 : 21
  • Couleurs
  • numérique 2K
Toni Servillo, Carlo Verdone, Sabrina Ferilli

Rome dans la splendeur de l’été. Jep Gamberdella jouit des mondanités de la ville. Il est de toutes les soirées et de toutes les fêtes, son esprit fait merveille et sa compagnie recherchée. Journaliste à succès, séducteur impénitent, il a écrit dans sa jeunesse un roman qui lui a valu un prix littéraire et une réputation d’écrivain frustré : il cache son désarroi derrière une attitude cynique et désabusée qui l’amène à poser sur le monde un regard d’une amère lucidité. Sur la terrasse de son appartement romain qui domine le Colisée, il donne des fêtes où se met à nu « l’appareil humain » – c’est le titre de son roman – et se joue la comédie du néant. Revenu de tout, Jep rêve parfois de se remettre à écrire, traversé par les souvenirs d’un amour de jeunesse auquel il se raccroche, mais y parviendra-t-il ?

“Superbe film dépressif sur la putréfaction de la société romaine post décadente dans la droite lignée de Fellini. Et Toni Servillo y est juste génial” (Sandy Gillet, Ecran large)

“Les vacheries abondent dans ce vertige immodeste (Sorrentino, selon ses détracteurs, ne serait qu’un poseur), (...) esthétiquement galvanisant d’un cataclysme post berlusconien, qui dépasse de loin le seul spectre italien.” (Sophie Grassin, Télé Ciné Obs)

Oscar 2014 du Meilleur film étranger.