Echos d’un sombre empire

Echos aus einem düsteren Reich

Werner Herzog

  • 1990
  • 01 : 31
  • Couleurs
  • numérique 2K
Michael Goldsmith, Werner Herzog, Augustine Assemat, David Dacko, Francis Szpiner

A partir de 1945, le journaliste Michael Goldsmith parcourt l'Afrique, du Congo au Yemen, en passant par l'Algérie et l'Afghanistan, couvrant des conflits et des crises dramatiques et observant de près la façon dont les anciens pays coloniaux vivent leur indépendance. En 1977, il devient correspondant spécial en République centrafricaine et couvre le sacre de Jean-Bedel Bokassa qui s'autoproclame empereur. Accusé d'être un espion par le dictateur, il est arrêté et longuement torturé avant d'être relâché. C'est à travers son histoire que Werner Herzog nous invite à plonger dans la folie sanguinaire de l'Ogre de Berengo.

"On voit tout ce qui a pu pousser Herzog à s’intéresser à l’histoire de ce dictateur : la vaine illusion du pouvoir, la futilité des conquêtes, l’aveuglement de l’homme qui veut s’élever au-dessus des autres dans l’espoir de donner un sens à son existence... Echos d’un sombre empire poursuit si parfaitement les thématiques abordées par le cinéaste dans ses fictions que l’on a presque l’impression que Bokassa est une de ses créations ; et il n’est jusqu’à la profonde détresse, l’incompréhension du tyran lorsque son rêve s’écroule qui ne soit profondément herzogien." Olivier Bitoun, Dvdclassik