Gosses de Tokyo

Umarete wa mita keredo

Yasujiro Ozu

  • 1931
  • 01 : 30
  • Noir et blanc
  • numérique 2K
Tatsuo Saito, Mitsuko Yoshikawa

Les deux jeunes fils d’un modeste employé de bureau, qui vient d’emménager dans un pavillon de la banlieue de Tokyo pour y mener une vie saine, sont, aussitôt arrivés, confrontés à une bande de gamins dont le chef, le plus grand et le plus fort, entend les dominer et les asservir à force de brimades…

"Révélé en France vingt ans après la mort de son créateur, l’œuvre de Yasujiro Ozu se divise en deux parties distinctes qui reposent cependant toutes deux sur les mêmes thèmes récurrents : l’éclatement de la cellule familiale et l’occidentalisation graduelle de la société japonaise. Gosses de Tokyo, dont le titre original peut se traduire par ‘‘Je suis né, mais…’’, duquel le cinéaste lui-même fera, en 1959, un remake sonore et en couleurs, Ohayo, littéralement ‘‘Bonjour’’, appartient chronologiquement à la première partie mais inaugure des procédés stylistiques qui caractériseront la seconde." Alain Garel