Juste avant la nuit

Claude Chabrol

  • 1971
  • 01 : 47
  • Couleurs
  • numérique 2K
Stéphane Audran, Michel Bouquet, François Périer, Henri Attal, Dominique Zardi, Jean Carmet

Au cours de jeux sexuels, un homme étrangle accidentellement sa maîtresse. Le mari de cette dernière, qui n’est autre que son meilleur ami, ne tarde pas à découvrir qu’il était trompé…

« Chabrol aurait pu traiter avec ironie cette histoire d'un homme que tout le monde — même son épouse trompée, même son meilleur ami, qu'il a cocufié — veut empêcher de se dénoncer. Il a choisi la tragédie filmée à l'épure, comme en sourdine — de nombreux dialogues sont tout juste chuchotés. Charles évoque les antihéros de Simenon mal à l'aise dans leur milieu, et dont le masque public dissimule à grand-peine les failles intimes. Il est aussi un personnage dostoïevskien, hanté par le péché et qui ne peut « pas supporter de ne pas être jugé ». Samuel Douhaire, Télérama