DODES’KA-DEN

Dodesukaden

Akira Kurosawa

  • 1970
  • 02 : 24
  • Couleurs
  • numérique 2K
Yoshitaka Zushi, Kin Sugai, Shinsuke Minami

Tokyo, années 70. Un bidonville abrite toute une population d’exclus, de déclassés et d’alcooliques. Parmi eux, vit un jeune garçon qui parvient à s’évader de ce quotidien sordide grâce au rêve et à l’imaginaire...

« Dodes’ka-den » c’est le bruit des essieux du tram sur les rails. Volontairement sans sensiblerie, l’histoire dépeint selon Akira Kurosawa la respectabilité des hommes, leur beauté, leur peine, la chaleur de leur cœur.

Dans le même événement

Un été Japonais