Le Septième Sceau

Det sjunde inseglet

Ingmar Bergman

  • 1957
  • 01 : 37
  • Noir et blanc
  • numérique 2K
Max von Sydow, Gunnar Björnstrand, Bengt Ekerot

De retour des croisades, un chevalier rencontre la Mort en chemin. Il lui propose une partie d’échecs afin de retarder l’échéance fatidique et trouver des réponses à ses questionnements sur la foi. Entre-temps, le chevalier et son écuyer vont faire la rencontre de plusieurs personnages intrigants, entre une famille de troubadours et une horde de dévots fanatiques…

Ce film est, selon le cinéaste, « une allégorie dont le thème est fort simple : l’homme, sa recherche éternelle de Dieu, avec la mort pour seule certitude. » Bergman part d’un psaume tiré de l’Apocalypse selon saint Jean – qui donne notamment son nom au film – et d’une peinture du Suédois Albertus Pictor intitulée La Mort jouant aux échecs. La quête métaphysique du héros se pare alors d’une esthétique très médiévale, aux confins du fantastique, à travers une succession de tableaux de genre.

Fermerchargement des images