Fond de couleur
Hommage à Sydney Poitier

Hommage à Sydney Poitier

Hommage

du 19 au 25 janvier

Il est temps de rendre hommage à ce grand acteur mais surtout figure de la décolonialisation au cinéma qui nous a quitté il y a de ça une semaine. Desendant d'esclaves, il aura lutté toute sa vie pour échapper au destin de misère qui l'attendait, quitte à mentir (et quel acteur!) aux plus grands réalisateurs, notamment sur son âge. Il marqua l'histoire du cinéma, notamment en devenant la premier noir à se voir récompenser d'un Oscar en 1963 pour son rôle dans LE LYS DES CHAMPS de Ralph Nelson, et pas dès moidre : celui du meilleur acteur.
DANS LA CHALEUR DE LA NUIT, 1968, 1h49
Dans une petite ville du Mississippi, un crime vient d'être commis. L'adjoint du shérif arrête un inconnu assis dans le hall de la gare. Il est directement accusé du meurtre : il est Noir et a beaucoup d'argent sur lui. Après vérification de son identité, il s'avère que cet homme est Virgil Tibbs, un policier, membre de la brigade criminelle de Philadelphie. Il est alors relâché sans un mot d'excuse.
Son supérieur lui ordonne alors de rester à Sparta et de collaborer avec le shérif Gillepsie pour retrouver le meurtrier en question. Tibbs est hostile à cette idée, car il sait que les habitants de la ville se montrent méfiants à son égard. Mais il accepte et commence son enquête.
" En évitant les écueils du film à message, Norman Jewison livre une oeuvre sous tension dont le récit classique se révèle d'une redoutable efficacité, le tout porté par un duo d'acteurs très inspiré. " Critikat.com
Mercredi 19 à 17h40
Fermer