Fond de couleur
CE SENTIMENT DE L’ÉTÉ de Mikhaël Hers

CE SENTIMENT DE L’ÉTÉ de Mikhaël Hers

Mikhaël Hers

  • 2016
  • 01:47
  • Couleurs
  • numérique 2K
Anders Danielsen Lie, Judith
Chemla, Marie Rivière, Féodor Atkine, Dounia Sichov, Laure Calamy, Josh Safdie

Le cinéma de Mikhaël Hers est une affaire de frémissement. Y bruisse, plus ou moins, la même
ritournelle : comment vivre après la mort d’un proche ? Quel geste, quelle attitude adopter, quel
quotidien réorganiser, comment témoigner son affection sans s’effondrer ? Hers répond non par la
déflagration mélo mais par une émotion plus ténue, mezzo voce, qui charge la moindre ballade de
l’absence des défunts. Le deuil est chez lui une onde sismique qui agit par petites secousses. Dans
Ce sentiment de l’été, son très beau deuxième long, elle se prolonge durant trois étés et dans trois
villes (Berlin, Paris, New York), ne lâchant pas d’une semelle un jeune veuf (Anders Danielsen Lie
aux yeux embués et qui marche beaucoup) dont la tristesse rentrée nous habite ensuite longtemps.
Elle a la beauté de ces parcs très verts (merci le 16mm) où lui et tous les autres personnages ne
cessent de déambuler.

Cette semaine

Salle Marilyn

  • Mardi 28
    • 20H30

Événements liés

  • CE SENTIMENT DE L’ÉTÉ de Mikhaël Hers

    CE SENTIMENT DE L’ÉTÉ de Mikhaël Hers

    Chahut !

    le 28 juin à 20H30
THE TRUMAN SHOW
La Filmothèque présente THE TRUMAN SHOW En savoir plus
Fermer